Marques partenaires

Rencontre avec la créatrice Alberta Musso

9 octobre 2020

 

  • Qui se cache derrière la marque Alberta Musso ? Dites nous en plus sur vous.

 

Une femme d’origine latino américaine qui a toujours voulu être professeure de lettres. J’ai un parcours quelque peu atypique. J’ai commencé par des études de littérature hispano-américaine et eu l’intention de travailler dans une maison d’édition car j’aimais écrire et lire les auteurs contemporains de la région et bien sur les écrivains et poètes français. Pourtant, la vie a voulu que je quitte mon pays pour arriver ici, en France.

A la Sorbonne de Paris, j’ai suivi des cours et aussi validé mon diplôme universitaire obtenu à l’Université Majeure de San Marcos à Lima. Mais la suite s’est avérée plus complexe avec l’arrivé de mon premier enfant. C’est à ce moment précis que je me suis tournée vers des activités manuelles pour exprimer ma créativité autrement que par l’écriture. A chaque retour au Pérou, je me suis inscrite à des cours d’argenterie et bijouterie et ai étudié la Gemmologie en cours de soir à l’Ecole Boulle de Paris. J’en suis là aujourd’hui.

 

  • Comment vous est venu l’idée de créer vos marques et cette passion pour les bijoux ?

 

La passion pour les bijoux me vient de ma mère qui aimait beaucoup les bijoux. Modeste mais très élégante, comme quoi il n’est pas nécessaire d’être riche pour avoir bon goût, il ne lui manquait jamais un bracelet, un collier et surtout des boucles d’oreilles tous les jours de sa vie.

L’idée de créer ma propre marque de bijoux résulte de la rencontre avec plusieurs personnes. Un amoureux confectionnait des bijoux en gros, je lui ai dit que c’était sûrement mieux de créer plus de modèles et vendre en demi gros. Mon esprit créatif se nourrissait encore plus.

Puis, à Paris, j’ai fait la rencontre d’une dame travaillant pour Chanel. Elle m’a donné beaucoup de conseils et transmis son savoir. Une autre dame, aussi talentueuse dans son domaine, m’a soufflé l’idée de commercialiser mes créations, que dans un premier temps je réalisais que pour offrir lors des anniversaires. C’était le moment de me lancer.

Je ne souhaitais créer que des sautoirs dans un premier temps, même si cette amie m’avait conseillé la création avec des matériaux peu coûteux. Le temps pris pour la création de chaque pièce unique, il m’a semblé plus intéressant d’utiliser de fournitures nobles : les gemmes naturelles et l’argent 925 ou le Gold Filled (alliage d’Or et argent 925). Plus tard est venue la diversité : création des boucles d’oreilles, bracelets, colliers en plus des sautoirs.  

 

  • Avez vous rencontré des difficultés lors du lancement de votre marque ?

 

Oui et plusieurs, notamment au niveau du choix des noms de domaine. Ceux auxquels je pensais étaient plus ou moins déjà pris. Pour me distinguer, j’ai donc pensé à une marque éponyme : Alberta Musso. J’ai également eu des difficultés au niveau du financement, principalement vis à vis du coût de l’inscription à la Chambre des Métiers en 1990 et autres cours. Je sais que désormais l’inscription est quasiment gratuite pour les nouveaux artisans.

 

  • Quel message souhaitez-vous véhiculer à travers vos bijoux ? Quelles sont vos inspirations ?

 

Je pense que l’on espère toutes secrètement qu’un bijou nous donne une certaine distinction, allure. En tant que créatrice, je souhaite que les femmes puissent réhausser leur beauté naturelle et évoluer dans le temps avec des bijoux intemporels. Le choix des gemmes et les vertus de celles leur apporteront du bien-être certainement, tout en montrant leur élégance naturelle. Concernant l’inspiration, je vais régulièrement à des expositions à Paris où chaque tableau, objet ancien est une réelle source d’inspiration pour chaque créateur. Quand je voyage, je visite les galeries des artistes, les lapidaires, autres artisans, peintres, et même écrivains comme c’est le cas du poète péruvien, ami et ancien professeur Marco Martos qui ont toujours quelque chose à offrir avec leurs choix de couleurs ou images symboliques. Globalement, je dirais que l’inspiration avec source réelle est par cycles. Car aussi il y a l’imaginaire et les rêves…

 

  • Comment voyez vous l’évolution de votre marque à court terme ?

 

Je pense que je peux continuer à évoluer en travaillant davantage le marketing et les réseaux sociaux, afin de toujours plus me faire connaître. A l’avenir, je pense pouvoir développer le partenariat avec des boutiques physiques ou plateformes sur le net. En tout cas, je souhaite emmener mon projet le plus loin possible.

 

  • Quel serait le bijou qui vous représente le plus et en quel sens ?

 

Je dirai un sautoir. Son côté multi-facettes (peut être porté long, court, en ceinture, en bijou de dos…) me correspond plutôt bien. Je pense être quelqu’un qui a fait plein de choses dans sa vie, avec une culture très diverse. Mon père disait d’ailleurs qu’une personne se devait d’avoir plusieurs métiers, et je pense aujourd’hui qu’il avait raison. Prochainement dans tous le monde il y aura la reconvention de métiers pour les raisons que nous connaissons tous.

 

  • Pensez vous qu’une passion puisse devenir un métier ?

Oui, totalement. Il faut juste allier rigueur et inspiration ! Avec l’épidémie actuelle, beaucoup de créateurs se révèlent, on le voit. Il faut se donner les moyens de réaliser ses rêves. Bien sûr qu’il y a quelques sacrifices à faire. Mais si la création fait partie de notre bonheur, le sacrifice devient un plaisir et une source d’énergie pour notre vie.

 

  • Quelle est la particularité des bijoux que vous proposez en jeu concours sur notre plateforme ?

 

La Collection Salsa Dancing est une collection joyeuse et vivante avec des bijoux très colorés. J’ai voulu associer couleur et mouvement.

Jeu concours by A.M

 

  • Prévoyez-vous une collection pour les fêtes ?

 

Oui ! Je voudrais une collection entre l’ethnique et le chic. Nous verrons cela, peut être sur Midipile ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire